Le serious game pour tendre vers l’excellence entrepreneuriale et managériale en Afrique

En quoi le Serious Game est-il important dans la poursuite de l’excellence entrepreneuriale et managériale en Afrique ?

Cette question à laquelle nous allons essayer de répondre tout au long de cet article démontre ce qui peut justifier à juste titre le lancement du projet de serious game « Réussir son projet d’entreprise ».

En effet, plusieurs arguments justifient le choix du serious game pour apporter une réponse significative et forte à la complexité du problème de l’entrepreneuriat en Afrique.

Dans un continent à taux de bancarisation généralement faible, on assiste naturellement à une difficulté accrue d’obtention de financements. Les gouvernements ne cessent de multiplier des initiatives pour financer les projets locaux, former et accompagner les jeunes entrepreneurs. La multiplication des universités, écoles et centres de formation professionnelle de management à travers le continent témoigne à suffisance de l’importance de la maîtrise du management et de la promotion de l’entrepreneuriat dans l’atteinte des objectifs de développement des pays africains.

 

Le serious game, un outil de formation puissant

Le serious game est un outil (ou méthode) de formation à part entière. Il peut être comparé à d’autres outils ou méthodes plus connus. A côté du serious game, les méthodes de formation classiques en présentiel semble bien limitées, quand on considère les niveaux d’exigence de plus en plus élevés dans un contexte mondial gouverné par des évolutions de plus en plus rapide, une poursuite toujours plus poussée de l’excellence et une orientation professionnelle des enseignement plus agressive.

Le serious game est un outil précieux de formation professionnelle à distance. Une formation classique en présentiel permet un niveau de démonstration très bas car elle est plus théorique, nécessitant des descentes de terrain pour compléter le vide pratique. Le niveau de maîtrise est également bas puisque dans un environnement théorique, l’apprenant dans s’imaginer les explications sans forcément avoir un prototype. Les formations professionnelles et les formations à distance (vidéo, podcast, mooc …), qui se veulent plus pratiques, manquent cependant d’interaction. L’apprenant peut voir constamment ou continuellement des démonstrations en images et en vidéo, ce qui lui permet de se faire une idée précise de la chose. Le niveau de maîtrise est plus élevé qu’une formation explicative classique qui se veut plus théorique. Le serious game quant-à-lui admet un niveau de démonstration et d’interaction élevé. Le joueur, en plus d’avoir en visuel les éléments de sa formation, a la possibilité de manipuler des objets ou d’interagir directement avec un environnement virtuel (calqué sur la réalité) grâce à un moteur de jeu vidéo. Le joueur est placé face à une intelligence artificielle conçue pour le pousser à réagir, intervenir, échanger, participer, solutionner de lui-même des situations complexes. Le niveau de maîtrise et de rétention est plus élevé car l’apprenant est forcé d’être actif. La passivité est éliminée. Le serious game est plus proche de la formation pratique avec un niveau d’assimilation plus élevé.

Ainsi, le serious game touche plusieurs secteurs d’activité parmi lesquels : la santé, l’éducation, la communication, le business et financement, le marketing, le management, etc.

Exemple d’un serious game de préparation à un entretien d’embauche : le joueur est placé dans un environnement de choix qui l’imposent de faire les choix les meilleurs qui lui permettront d’optimiser sa préparation et, au moment de l’entretien d’embauche dans le jeu, de répondre intelligemment à toutes les questions qui lui seront posées. Il saura également reconnaître les différents signaux facials et gestuels de son (ses) interlocuteur(s).

Exemple d’un serious game pour apprendre le code de la route : le joueur est placé dans un jeu de voiture en 3D où il est mis dans toutes les situations possibles d’application du code de la route. Il doit déplacer le véhicule de manière à respecter scrupuleusement le code. Il ne peut avancer dans le jeu que s’il respecte les règles, auquel cas il devra recommencer chaque partie de jeu.

La société Deasign en France, spécialisée dans la conception des serious games, réalise de nombreux jeux personnalisés pour le compte de grandes entreprises. Ils réalisent de nombreux jeux sérieux dans les domaines du management.

 

Les jeux sérieux en entreprise

Le fait que les grandes entreprises internationales se sont lancées vigoureusement dans l’utilisation des serious game dans leurs processus internes de fonctionnement est un indicateur fort pour justifier de l’importance des serious games dans un environnement professionnel. En effet, des entreprises telles que TOTAL, RENAULT,

Si des entreprises aussi exigeantes, aussi importes que celles citées ci-dessus ont discerné l’importance des serious games dans leurs processus de développement interne, à combien plus forte raison les entreprises africaines, de plus en plus portée vers l’excellence, n’en tireraient-elles pas profit ?

 

Les jeux sérieux au service de l’éducation : le GraphoGame

En Afrique, le Kenya a pris les devants dans l’utilisation des jeux sérieux pour renforcer son tissu culturel en touchant à l’éducation de base, celle des enfants. Le Kenya est donc à l’heure actuelle le premier pays africain à utiliser les jeux pour apprendre un langage africain. SOURCE

Le Graphogame est un logiciel d’entrainement à la lecture. Il a été développé initialement en Finlande. La France a adapté ce logiciel au Français dans le cadre d’un projet financé par l’ANR (Agence Nationale de la Recherche).

Le serious game peut donc intervenir au niveau national et toucher toutes les touches d’une société.

 

Des chiffres encourageants : Un chiffre d’affaires mondial de 10 milliard EUR en 2015

Depuis 1977, l’Institut IDATE DigiWorld s’est imposé par la compétence de ses équipes d’études spécialisées, comme une référence dans le suivi des marchés des secteurs télécoms, Internet et médias.

En 2010, l’IDATE a publié une étude « Serious Game » en conduisant une analyse approfondie sur les différents marchés et ses perspectives jusqu’à 2015

Le secteur du serious game devrait connaître une croissance significative à moyen terme. L’IDATE estime qu’aujourd’hui ce secteur génère dans le monde un chiffre d’affaires de 1,5 milliard EUR. D’ici 2015, ses revenus devraient être presque 7 fois plus importants qu’en 2010. Son taux de croissance annuel s’élève à 47% sur la période 2010-2015. L’année 2013 devrait être marquée par une accélération de la prise en compte du serious game dans le milieu professionnel, et principalement chez les PME encore peu sensibilisées à ces outils.

SOURCE : http://www.idate.org/fr/Actualites/Serious-Games_643.html

Du point de vue psychologique, des études ont été menées aux Etats-Unis démontrant des résultats meilleurs d’un apprentissage en serious game comparé à des sessions de e-learning ou de formation en présentiel.

 

Vers un modèle de serious game pour l’Afrique ?

Depuis la sortie du jeu Orion du studio kiro’o games  d’Olivier Madiba, la réalisation d’un jeu vidéo n’est plus une affaire taboue. En revanche, le coût de conception d’un serious game à l’oxidentale peut être un véritable frein à son acceptation en Afrique. L’Afrique, déjà engagée dans l’utilisation de TIC, s’en trouverait donc diminuée du fait de ne pas pouvoir profiter de la plus-value que peut apporter le serious game dans un processus de formation professionnelle et pratique avec des résultats efficaces à court terme. C’est la raison pour laquelle le jeu sérieux « Réussir son projet d’entreprise » se veut être un modèle de serious game adapté aux réalités de l’Afrique. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes engagés dans une démarche de financement participatif (crowdfunding) pour pouvoir réaliser un pilote gratuit à disposition des entrepreneurs et managers africains. Nous vous tiendrons informés du début et de l’évolution de cette campagne.

 

En définitive, l’Afrique pourrait réellement tirer de grands avantages dans l’utilisation des serious games en renforçant ses capacités plus efficacement et plus rapidement que tout autre moyen de formation. C’est un outil crédible, car prisé par les grandes entreprises dans les domaines de l’entrepreneuriat et du management. Les Universités et Ecoles de formations en Afrique devraient également tirer parti de cet outil d’aide au renforcement des capacités de leurs apprenants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :